Observer les oiseaux hivernants

with Pas de commentaire

Si vous n’avez pas pu assister au lever ou au coucher des Grues cendrées  pendant la Fête de la Grue et de la migration, rassurez vous, les grues sont encore là jusqu’en février. Plus de 5.000 grues ont passé l’hiver ici et depuis début février, avec des conditions météo favorables à la migration, on assiste aux premiers retours.

De nombreux oiseaux nordiques tels que les Cygnes chanteurs et de Bewick, le Garrot à oeil d’or, le Harle bièvre et le Harle piette sont présents jusqu’à début mars au moins et des espèces plus occasionnelles telles que les Plongeons catmarin, arctique et imbrin, la Macreuse brune ou le Grèbe jougris sont également occasionnellement observées en hiver.

Des milliers d’Oies cendrées et de 100 à 200 Oies rieuses, des milliers de Grands Cormorans, de canards (siffleurs, souchets, chapeaux, pilets), de Sarcelles d’hiver, de fuligules (milouins et morillons), quelques Tadornes de Belon, une dizaine d’espèces de limicoles (Vanneau huppé, Courlis cendré, Bécassine des marais, Pluvier doré, Bécasseau variable, Combattant varié, Chevaliers culblanc, arlequin, aboyeur…) et de nombreux passereaux dont les Pipits spioncelle et farlouse hivernent ici. Les Grandes Aigrettes sont présentes par centaines et quelques Aigrettes gazettes et quelques Hérons garde-boeufs sont visibles tout au long de l’hiver.

Côté rapaces cette année, plusieurs Faucons pèlerins se partagent le terrain avec 4 Pygargues à queue blanche!

Profitez donc des belles journées d’hiver pour partir à la découvertes de nos oiseaux hivernants (sorties avec 2 longues vues).

Si vous rêvez de grands espaces plus chauds, vous pouvez aussi envisager de vous envoler avec Birder-Escursia en direction de différents pays d’Afrique et D’Asie avec, pour chacun de ces voyages, une belle et longue liste d’espèces à observer.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.