Septembre au Der, à la découverte des oiseaux migrateurs

with Aucun commentaire

Septembre est un mois privilégié pour observer les oiseaux au lac du Der. De nombreux visiteurs d’été tels que les Hérons pourpré et garde-boeufs, l’Aigrette gazette, le Bihoreau gris, le Faucon hobereau ou la Sterne pierregarin sont encore présents alors que des dizaines de milliers d’oiseaux en migration  font escale sur le lac dont le niveau baisse de près de 8 cm par jour, découvrant les premières vasières tant recherchées par les limicoles. Ces belles journées de fin d’été sont donc très propices à l’observation des Chevaliers (sylvain, guignette, arlequin, culblanc, aboyeur et gambette), du Vanneau huppé, du Combattant varié, de la Bécassine des marais, du Grand Gravelot, du Bécasseau variable, du Courlis cendré ou d’autres espèces plus rares telles que les Barges rousse et à queue noire, le Tournepierre à collier… La Cigogne noire est visible sur les secteurs les plus calmes du lac, tout comme le Balbuzard pêcheur et le Busrad des roseaux et on peut espérer trouver la Spatule blanche, les Guifettes noire et moustac, la Mouette pygmée et même, avec de la chance, un Circaète Jean-le-Blanc! Les canards en mue se rassemblent sur certains secteurs: Sarcelles d’été et d’hiver, Canards chipeau, souchet et pilet, Fuligules milouins et morillons, Nette rousse… Des Oies cendrées et de Grues cendrées sont également présentes.

Le Pygargue à queue blanche, oiseau emblématique du lac s’y installe pour y prendre ses quartiers d’hiver en famille, ce qui laisse espérer de belles observations.

Sorties 3 heures, demi-journée ou journée complète possiles tous les jours, à la demande (en minibus avec 2 longues vues): 06 84 09 84 06.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.